La technique EFT de base

Voici comment pratiquer simplement et efficacement l'EFT chez vous, entre vos séances.

 

Supposons que la pensée qui vous gêne dans l'instant soit l’obligation de prendre la parole en public dans deux mois lors du mariage de l'un de vos amis. Lorsque vous y pensez, vous avez même une image de la situation future.

 

Nous pouvons distinguer 4 domaines distincts : 

- ce que vous faites dans la situation donnée (l’image mentale que vous avez de votre comportement),

- ce que vous ressentez (vos émotions),

- ce que vous sentez dans votre corps (sensations physiques),

- ce que vous vous dites de négatif (vos pensées).

 

Donc, si vous devez faire ce discours et que vous êtes d’un tempérament anxieux et que vous avez tendance à vous dévaloriser, voici ce qui se passe en vous :

 

1) Vous vous imaginez en train de rougir et transpirer, les personnes présentes ont l’air embarrassées pour vous. Vous imaginez qu’aucun son ne sort de votre bouche, que vous êtes tétanisé.

2) Vous ressentez de la honte et de la culpabilité, ici et maintenant en y pensant, même si ce n’est pas encore arrivé. 

3) Vous avez la gorge qui se noue.

4) Vous vous dites que ça va être une catastrophe, que vous n'êtes pas à la hauteur.

5) Vous pourriez même évaluer votre honte et culpabilité à 8/10 tant elles sont présentes dans l’instant.


Après avoir identifié le problème, ou la situation stressante, la première chose à faire est de construire une phrase de démarrage (dite de préparation) sur le modèle suivant : « Même si j’ai (cette image dans mon esprit), que je ressens (cette émotion) et (cette sensation dans mon corps), je m’accepte comme je suis ».


Avec l’exemple du discours que je dois prononcer dans deux mois, voici ce que cela donne : « Même si je me vois tout rouge en train de transpirer quand je pense à ce discours, que je ressens de la honte et de la culpabilité et que j’ai la gorge qui se noue, je m’accepte tel que je suis ».


Notez que vous n’êtes pas obligé de tout intégrer dès le départ dans la phrase. Elle risquerait d’être un peu longue à prononcer.


Ensuite, prononcez cette phrase trois fois, de préférence à voix haute en stimulant la partie charnue de votre main droite ou gauche, que l’on appelle le « point karaté ».

 

Vous allez ensuite enchaîner une dizaine de stimulations sur les points bien précis d'EFT sur votre corps en restant bien concentré sur la situation stressante. Sur chaque point, vous effectuerez aussi une dizaine de stimulations avec le bout de votre index et de votre majeur en répétant des phrases plus courtes de rappel des différents aspects de la situation, en continuant ainsi à parler de la situation et de ce que vous ressentez, de la manière dont vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessous.